V2.9_170126

« La technique Alexander m'apparait comme un support dans mon quotidien.

Elle m'aide à appréhender de manière plus pleine, agréable, libre, mes pratiques de comédien, de conteur, de chanteur, de musicien et « d'apprenti pédagogue ». Elle est également un riche support d'apprentissage dans ma relation à moi, aux autres, au monde... »

Damien Toumi,

(élève du Centre de formation à l'enseignement F.M Alexander d'Apt).

« J'ai 56 ans, et finalement, toujours confrontée à l'esquive, Alexander soutient ma démarche d'aller au­delà et de faire, juste faire. »

Bernadette Résimont,

(élève du Centre de formation à l'enseignement F.M Alexander d'Apt).

« La technique Alexander m'aide beaucoup dans mon quotidien ainsi que mon parcours professionnel. Même si cela demande de grands efforts d'écoute et de vigilance, c'est très agréable de se rendre compte des bénéfices acquis sur soi­même. Autant sur le plan physique que psychologique. »

Lucie Saussol,

(élève du Centre de formation à l'enseignement F.M Alexander d'Apt).

« J'ai remarqué au fur et à mesure du travail que ma présence était petit à petit différente, dans le sens où je pouvais percevoir parfois avec étonnement que mes perceptions étaient fausses. Un aspect important aussi a été la prise de contact avec le désir de bien faire. Au moment où je pouvais lâcher ce désir, bien ancré, et absolument cadré, je sentais le moment présent et d'autres perspectives, d'autres solutions, d'autres ressentis me faisaient me sentir sans doute plus proche de moi­même et de mon trésor intérieur. »

Béatrice Alary,

(élève du Centre de formation à l'enseignement F.M Alexander d'Apt).

Aller au haut