V2.9_170126

Une nouvelle méthode de rééducation respiratoire et vocale

Par F.M Alexander - Londres, 1906.

Publié dans la revue Direction, volume 1  n°3.

Nous présentons ici le second écrit d’Alexander d’une série de trois sur la respiration. Ces travaux précèdent la publication de son premier livre et n’avaient pas été largement diffusés.

On rapporte que Sir Edouard Elgar a affirmé récemment lors d’une conférence qu’il y a « trop de chanteurs sans cervelle », mais on ne dit pas qu’il ait avancé une quelconque suggestion quant à la cause.

Sans exprimer d’opinion sur la conclusion de Sir Edouard j’aimerais signaler de sérieux défauts dans les systèmes utilisés pour former les élèves, qui sont indiscutablement responsables des formations stupides et du chant qui en découle.

Exposer des erreurs là où il est supposé ne pas y en avoir, expliquer le mécanisme subtil contrôlant l’acte simple de respirer, c’est provoquer l’animosité d’un côté et l’incrédulité de l’autre. Pourtant je veux m’y essayer, pour les étudiants sérieux qui au début de leurs études sont peu armés pour atteindre la perfection, à cause de défauts qui auraient du être corrigés depuis longtemps ou même n‘auraient jamais du exister. Les conditions naturelles qui opèrent dans l’être humain ne peuvent se manifester sans que les différents mécanismes du corps ne travaillent à l’unisson de manière adéquate, le contraire indique une détérioration.

Aller au haut